Gwenvidik.com






Cap Vert: Sao Nicolao (Tarrafal)
du 26 novembre au 3 décembre

 

Il parait que le Cap Vert est peuplé de thon à tendance suicidaires, nous avons pas de chance car nous n'en avons pas trouvé un! Ou plutôt, ceux qui ont mordu notre ligne ont goulument tout emporté, laissant Gabriel dépité devant son bas de ligne déchiqueté...Pour nous consoler nous admirons les bancs de sardines qui viennent s'abriter de leurs prédateurs sous l'ombre du bateau, quelle densité!
Pour éviter ces pertes de lignes à répétition nous acheterons à Mindelo du cable acier et des sertisages pour monter des lignes indestructibles, ce sera mon dernier investissement de péchouillerie,
Hugh! Cette activité n'est decidement pas très rentable. (NDLR: c'est au moins le troisième dernier investissement depuis qu'on est partis!). 

Ce mouillage est moins dur que le précédent mais ici le vent souffle en rafales impressionnantes qui descendent de la montagne. Pendant notre escale deux annexes attachées derriere leurs voiliers se sont retournées....heureusement que la notre n'a pas encore appris à voler.



 

Les enfants vont jouer sur la plage et prennent des cours de saut périeux avec les enfants du pays.

     

Nouvelle ballade dans l'ile, nous louons deux aluger à 4 familles, ça fait environ un vingtaine d'enfants, ambiance garantie.



 

L'ile est plus verte que Boavista, le taxi, nous laisse en haut d'un ancien volcan et nous descendons la vallée à pied.
   

 

Après la récolte le maïs est  "déshabillé" puis séché, Marguerite se fait expliquer tout ça....



Retour dans la nuit, on se caille mais les mamans gardent le sourire, on dirait des soeurs en goguette! 





A nord du mouillage de Tarrafal, on nous indique une plage de sable fin étonnante dans cet univers volcanique un peu rugueux, les enfants vont faire de la pêche sous marine mais la partire s'arrête brusquement lorsque Thibault de Thalitha Koum se fait un face à face avec un requin de belle taille. Du coup les autres battent des records de vitesse toutes nages (non homologués), et on va jouer sur la plage.....

 

Le sable est assurément moins dangereux!

  

Cette nuit les grands vont dormir sous la tente, mais avant de partir, nous fétons l'anniversaire de Gabriel.

    




Nous achetons un bout de "péto" (voir ce qui manque dans la barque) à un pécheur, cela vaut un bon steak!





Appareillage avec Thalita Koum pour Santa Luzia  puis Mindélo sur l'ile de Sao Vincente.


Carnet suivant        


Retour en haut de page

Cordelette

Retour vers index 

 

Quelques liens

E-Mail