Gwenvidik.com






Dakar

du 8 janvier au 8 février 2007



 Nous voilà à Dakar pour une escale technique : trois semaines de ponçage, de peinture,  et de réparations en tous genres...quel bonheur ! Nous nous sommes donc échoués au fond d'une petite marina, à peu près à l'abri de la poussière, du bruit et des odeurs délicieuses de Dakar ...

     
Au programme: peinture du pont, réparation du trampoline, refection des coussins du carré...
Le carré est réquisitionné et sert maintenant d'entrepot pour stocker les outils et les pots ou les bidons de substances diverses et variées. Les enfants sont devenus légèrement indésirables à bord ( quand la peinture sêche, c'est mieux sans traces de pieds...! ) et emmigrent donc hors du bateau...


 

...vers une superbe mare à canard ( que vous pouvez apercevoir à gauche ) près de laquelle ils passent leur journées dans une ambience TRES studieuse (ça se voit, non ??).

             
En ce moment, nous ne pouvons donc plus vivre dans le bateau et des amis de Dakar nous accueillent chez eux,  juste au moment de l'anniversaire de notre Cyrille qui fête ses 13 ans !


         
       
Au bout de trois semaines, les travaux sont enfin finis et nous pouvons partir en excursion autour de Dakar.
Après la messe et le déjeuner à Keur Moussa , un monastère un peu perdu , nous entrons dans une grande réserve naturelle, Bandia, où nous découvrons la brousse !
Les enfants s'émerveillent à chaque tournant de la piste sur les singes qui sautent à côté de la voiture, les autruches qui se baladent, les troupeaux d' impalas...




   Après une course à travers la brousse à la poursuite des girafes, nous finissons par les rencontrer et nous approcher d'elles à moins de cinq mêtres !
Elles observent quelques instants ces étranges créatures qui marchent sur leurs deux pattes au lieu d'avancer avec les quatre comme tout le monde puis repartent de leur pas nonchalant, non sans nous avoir jeté un dernier regard suspicieux...!

 

Nous débusquons ensuite un gros rinhocéros qui broute tranquillement sans daigner s'apercevoir de notre présence, des antilopes-cheval et des impalas détalent devant nous...

          

... et nous arrivons ensuite à l'étang de la réserve où quelques buffles prennent un bon bain de boue et en observant bien, nous pouvons même apercevoir les crocodiles qui bronzent au soleil sur l'autre rive!


      

Nous rencontrons aussi une famille tortue: Louis prend en charge le bébé pour lui apprendre à marcher sur ses deux pattes et Marguerite essaye de se lier d'amitié avec sa maman !

   Après l'effort des travaux , le réconfort n'est pas pour tout de suite ! Il faut d'abord remettre l' accastillage, sur notre pont qui est maintenant tout neuf, réinstaller le lazy-bag où est inscrit le nom du 
bateau  (quelle gloire !! ), 
remonter le trampoline...

Le bateau est maintenant fin prèt pour la grande traversée !!

 

Nous  faisons une première sortie vers Gorée, l'île des esclaves, avec nos amis de Dakar

Nous partons quelques jours plus tard vers l'autre côté de l'océan:  une dernière escale à Gorée et  
c'est le grand large ....

Carnet de voyage suivant

Merci à  Marie-Charlotte pour la rédaction de cette page




Retour en haut de page

Cordelette

Retour vers index 

 

Quelques liens

E-Mail