Gwenvidik.com




Cordelette

Carnet de voyage de Gwenvidik

Autour de la Guadeloupe.
du 27 avril au 5 mai


.

Déjeuner en mer: les grands parents commencent à prendre le rythme de la vie à bord...Nous partons vers les Saintes, première étape de notre navigation autour de la Guadeloupe.




Nous montons vers le fort Napoléon, qui domine le mouillage ( notez le magnifique catamaran à droite dans
 le mouillage ). Là haut (dur dur la montée par 35°c), après la visite du fort, nous partons dans le parc, à la découverte...


   

...des nombreux iguanes ...de tout petits dinosaures un peu patauds !! ils semblent intéresser Martin au plus au point, mais même lorsqu'on reste immobile, ils s'enfuient à la moindre alerte.




Dernier soir au Saintes, nous apercevons sur l'horizon un bateau de la marine française : pas de doute, c'est bien le Malabar, un remorqueur de haute mer que nous avons déjà rencontré à Dakar. Par VHF nous nous promettons un rendez vous quelque part dans les Antilles, dans les jours qui viennent...



    

Visite culturelle dans une des distilleries de Marie Gallante, nous découvrons le gout de la canne à sucre et la technique d'épluchage,c'est aussi l'occasion de voir de près le fonctionnement des bielles, moulins et filtres ,expliqué par des ouvriers très accueillants...imaginez de beaucoup plus belles images mais elles ont disparues dans un accident numérique !!!...manquent en particulier Grand Père et Mamita en  (palme masque et tuba) ce qui ne leur arrive pas souvent !!!!



Après cette dure journée de visite
, les hommes prennent d'un apéritif réparateur  sur le bimini, au dessus du cockpit.
Le punch aux parfums exotiques de Marie Galante ( ananas ou  miel-citron ) leur réussit bien apparement (il n'y a qu'a regarder la tête de Louis pour s'en convaincre...)



Le lendemain matin, nous appareillons pour Petite-Terre où nous arrivons après quelques bords de près.


   

La passe est étroite, nous avons besoin de toute la compétence de maman à l'avant et Gab dans les barres de flêches pour la franchir ! Nous pouvons alors nous mouiller entre les deux ilets de Petite-Terre, dans un lag
on magnifique à l'eau transparente...Nous avons l'impression de nager dans un aquarium, où nous rencontrons même une tortue qui accepte de nous tirer
! A terre, nous apercevons plein d'iguanes, perchés au dessus de nous dans les arbres ou déguerpissant devant nous dans les broussailles...Nous sommes donc dans une VRAIE île déserte avec pleins de palmiers et des noix de cocos à volonté...le bonheur, quoi !!



Coté océan , la cote est plus découpée , le mer s'engouffre dans des tunnels de corail et vient faire des jeyzers sur le dessus de la barrière ....on dirait des souffles de baleines !!
Notre ile déserte est très habitée pendant la journée par les passagers de bateau de "day charters" et nous mesurons notre chance d'être là, dès le matin : grande ballade ( et bain !)avant le petit dèj pour essayer de voir pondre des tortues (raté !);
A la nuit tombée, nous observons avec un phare puissant des poissons de plus d'un mêtre de long tout autour du bateau : barracudas, carangues ou requins ???  Pas de bain de minuit ce soir.


     

Dimanche 6 mai : nous fêtons notre 18ème anniversaire de mariage, et les élections en France (là -bas !)
Foie gras apporté par les cousins à Noël et que nous réservions pour une grande occasion, gateau acheté à la sortie de la messe créole et champagne offert par Graney avant notre départ    !!! Quelle bonne idée !
Nous sommes au mouillage dans le grand cul de sac marin au nord de la Guadeloupe et à 14 heures (20h métropole ), les cornes de brume se répondent dans le mouillage, chacun réagit aux résultats des élections à sa façon !



Retour en haut de page

Carnet suivant

Cordelette

Retour vers index 

 

Quelques liens

E-Mail