Gwenvidik.com




De Lisbonne à l'Algavre (Sud Portugal)
8 sept - 27 sept
Première partie









Nous passons un long moment au mouillage à Cascais, une station balnéaire proche de Lisbonne. Les cours du CNED se font attendre, nous profitons de ce temps pour finir les dernières installations sur le bateau, en particulier les bureaux des enfants pour qu'ils puissent tous travailler dans leur cabine. L'heure de la rentrée scolaire a sonné et chacun se met au travail à sa façon. Martin a droit à un traitrement de faveur, il est suivi de près par Christine dans le carré.
Nous sommes  bien sollicités durant ces matinées...
Les débuts de l'école de Martin sont laborieux, il faut commencer par lui apprendre à rester assis au même endroit pendant plus de 15 secondes: que c'est dur!
Sur la photo pourtant tout le monde semble détendu....




                       

           


 
 


 


Nous retrouvons aussi à Cascais Luis et Maria rencontrés à St Jacques, et comme ils nous l'avaient promis, ils nous enmenent à Fatima. Nous y passons une magnifique journée. On sent bien que ce lieux est habité, le ciel s'est ouvert ici sur Marie.


 

Christine l'infatigable nous enmène visiter Lisbonne, nous tenons le choc en usant de notre remontant favori le "zumo natural" (jus d'orange pressées)  et bientôt les cloitres et fameux autres endroits magnifiques de cette ville n'ont plus de secrets pour nous....

Nous quittons  Cascais en fin de journée le 18, contents de changer d'air et mettons cap au sud pour une belle  étape de 120 nautiques vers la cote Algavre située au sud du Portugal. 

 

Nous arrivons au petit matin en vue du cap st Vincent. Louis a assuré vaillamment le dernier quart de la nuit et c'est avec joie que nous découvrons ce cap redoutable et magnifique dans la brume du matin.
Le bateau a magnifiquement marché toute la nuit, poussé par un bon vent du Nord






L'école continue, nous profitons de la météo clémente pour avancer les devoirs.

Nous arrivons dans la lagune d'Alvor en début d'après-midi, après 20 heures de mer. Les fonds de cette lagune étant mobiles, nous ne nous fions pas trop à la carte et ce sont Gabriel et Cyrille qui, installés dans les barres de flèches nous guident entre les bancs de sable





Vous pouvez lire le carnet de voyage de Gabriel en cliquant ici


Carnet suivant        

Retour en haut de page


Cordelette



Retour vers index 


 

Quelques liens

E-Mail