Gwenvidik.com




Cordelette

Carnet de voyage de Gwenvidik

Dernières journées à Terceira et Transat
du 1er au 9 juillet 2007




Pour notre avant dernière journée nous louons une voiture pour  aller  voir  quelques aspects volcaniques de cette ile.
Nous sommes toujours sous le charme de ces paysages qui nous préparent en douceur au retour vers la France.



       

Petite promenade dans un tunnel de lave : c'est le boyau  qui reste lorsqu'un écoulement de lave se solidifiant plus vite à l'extérieur qu'à l'interieur atteint la mer. La lave encore fluide s'y déverse laissant derrière elle un tunnel vide. Certains mesurent plusieurs kilomètres de long



       
  
Nous visitons ensuite le cratère du volcan : descente dans un goufre (aménagé avec escaliers, éclairage et tout le confort moderne)  à 50 m sous terre. Plus loin des fissures dans le terrain laissent sortir des vapeurs de souffre. L'activité volcanique de ces iles est stabilisée mais pas completement endormie...


 

Christine a continué ses "recherches botaniques" et prépare ses containers  à boutures pour la traversée: resisteront-elles à ce voyage?


     

Petit délire à bord: regardez le regard admiratif de Martin pour sa grande soeur, il s'essaye ensuite au même exercice.

Nous appareillons plus tôt que prévu pour les Scilly. C'est la météo qui nous chasse des Açores, en effet, l'anticyclone reprend du poil de la bête et va générer dans une petite semaine un vent contraire à notre route: il vaut mieux partir maintenant et profiter des vents portants! C'est en revanche tout bon pour vous car il devrait vous redonner un peu de soleil...

 



Nous devions partir ce soir le dimanche 1 juillet en début d'après-midi, mais  nous ne sommes pas prêts (comme d'habitude) et on nous annonce qu'un grand feu d'artifice est prévu  à minuit pour clore cette semaine de fêtes de la St Jean.... Nous restons donc! Dans la soirée nous rencontrons un des organisteurs du feu, il nous invite  au "coquetèle" qui suit  sur le bateau sablier d'où ont été tirées les fusées... ce n'est donc qu'à  2 heures  du matin que nous quittons la marina d'Angra. Difficile de quitter les Açores!




C'est donc parti pour la traversée. Nous partons en faisant un large détour vers le nord pour aller chercher des vents favorables (voir la carte de la taversée). Nous profitons ainsi des vents portants pendant tout le trajet et pouvons porter le spi le plus souvent.




Le temps continue à se rafraichir, le thermomètre atteint des valeurs de réfrigérateur: 18°! Nous allons donc chercher le soleil sur la terrasse.



     

Petit matin sur Gwenvidik en mer: Louis est de quart et se réchauffe avec un bouillon de poule aux vermicelles, Régis dort dans le carré pour être prêt  au cas où...




       

Nous arrivons aux Scilly après 8 jours de mer. Il est 16 heures juste le temps pour Christine d'organiser avec l'aide de Gabriel une razzia de crevettes. A 180 nautiques de l'arrivée, après 11 000 nautiques parcourus, nous nous servons enfin des épuisettes que nous avions emportées.
Christine en révait depuis 10 mois... Il faut toujours essayer de réaliser ses rêves... 




Carnet suivant   

Cordelette

Retour vers index 

 

Quelques liens

E-Mail